Phoenix

Phoenix Canariensis (Palmier des Canaries)

Avec l’âge, la base de ce palmier s’arrondit et prend un aspect fibreux. Ses feuilles raides et piquantes sont joliment disposées. L’idéal est de le ultiver dans une véranda, mais ne vous attendez pas à récolter des dattes. Assez tolérant au froid, il supporte des températures proches de 0°C s’il est maintenu au sec. P. Roebelenii est une espèce au feuillage plus souple, mais plus sensible au froid.

Soins:

Luminosité: Choisissez un emplacement lumineux pour ce palmier dont le feuillage coriace apprécie le soleil direct.
Température: Bien que supportant le froid, il se plaira à des températures comprises entre 18 et 24°C.
Arrosage: Arrosez généreusement en été, 2 ou 3 fois par semaine, pendant la période de pleine croissance. Réduisez les arrosages en hiver en fonction de la température, de façon à maintenir le terreau tout juste humide.
Dépollution: moyenne

Utilisation:

En pot: Faites des apports d’engrais tous les 15 jours en été pour conserver un feuillage bien foncé. Les palmes étant très piquantes, veillez à placer la plante à l’écart des passages, surtout si vous avez de jeunes enfants. En été, si vous le pouvez, sortez-le à l’extérieur.
En mur végétal : déconseillé
En tableau végétal : non
Difficulté: Le Phoenix n’est pas difficile à cultiver, P. roebelenii est de loin le plus facile pour un amateur.

Astuce:

Le dessèchement des feuilles de la base révèle un air trop sec ou une température trop élevée. Conservez votre palmier dans une véranda fraîche en hiver et, en été, bassinez régulièrement le feuillage quand il fait chaud. Attention aux cochenilles farineuses.

Galerie photo :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>